Home»CARTIER»CARTIER – SANTOS

CARTIER – SANTOS

Pinterest Google+

ABSOLUMENT MODERNE

S’inscrire dans son temps? Plus de 100 ans après sa création, la Santos y parvient grâce à un ingénieux système d’attaches de bracelets qui les rendent aisément interchangeables.

Créée en 1904 pour l’aviateur Alberto Santos-Dumont, la montre Santos de Cartier survole les époques grâce à ses lignes intemporelles. Alors, pour la manufacture, chaque évolution de ce modèle iconique ne doit pas rimer avec révolution. Tout changement doit être subtil afin de ne pas dénaturer le style épuré de son boîtier de forme carrée. Les nouvelles pièces de la collection millésimée 2018 présentée à l’occasion du Salon International de la Haute Horlogerie de Genève conservent ainsi l’esprit du modèle original. Seule la lunette a été redessinée, plus fine, de façon à dynamiser l’allure générale des garde-temps disponibles en grand (39.8 x 47.5mm) et moyen (35.1 x 41.9 mm) modèle.

cartier santos gear patrol collection

La grande nouveauté vient des bracelets et plus précisément des attaches avec le système breveté QuickSwitch. Une simple pression sur un mécanisme situé sous le bracelet permet de le dégrafer du boîtier. Selon votre humeur ou votre tenue, vous pouvez intervertir le lien en acier ou en or avec celui en cuir vendu avec la montre. Et pour encore plus de confort au porter, des maillons Smartlink sur les bracelets en métal font leur apparition. Ils offrent la possibilité d’ajuster la longueur sans recourir à un outil spécifique. Un bouton présent sur le maillon permet d’effectuer l’opération par soi-même. En l’activant, la barrette de fixation se libère. Vous pouvez ainsi ajouter ou retirer un maillon en toute facilité.

La Santos de Cartier accueille un mouvement mécanique à remontage automatique. Le calibre 1847 MC se distingue par la présence de composants amagnétiques en nickel phosphore ainsi qu’un bouclier paramagnétique intégré au boîtier. Il assure 42 heures de réserve de marche à la montre.

Prix: 5’000 EUR (acier)

Par Dan Diaconu

Précédent

MB&F – MOONMACHINE 2

Suivant

JAEGER-LECOULTRE – POLARIS CHRONOGRAPH