Home»OMEGA»OMEGA – SEAMASTER JEUX OLYMPIQUES

OMEGA – SEAMASTER JEUX OLYMPIQUES

Pinterest Google+

SUR LE PODIUM

Pour célébrer les 29ème JO pour lesquels Omega officie en tant que chronométreur officiel, la marque présente une collection aux couleurs des anneaux olympiques.

Noir, jaune, vert, bleu et rouge. Ces cinq couleurs qui s’affichent sur les anneaux entrelacés du drapeau des Jeux olympiques représentent les cinq continents des athlètes participants. C’est cet universalisme qu’a souhaité mettre en avant Omega avec une collection inédite en série limitée: la Seamaster Jeux Olympiques. On retrouve ainsi chaque coloris sur le logo, la trotteuse et le bracelet. Le design des garde-temps qui la composent s’inspire de différentes références puisées dans l’histoire de la marque. Résultat? Sur le cadran bombé, toutes les informations temporelles se détachent clairement pour garantir une lisibilité optimale. Des aiguilles de type sport pointent ainsi des grands index positionnés sur une minuterie blanche en périphérie. Les chiffres des heures à la typographie remarquable contrastent idéalement avec le disque central d’un noir profond. Un pulsomètre sous forme de liseré coloré encercle cet ensemble. Divisé en trois intervalles de 20 secondes, il permet de mesurer en toute facilité le nombre de battements du cœur par minute après un 100 mètres ou tout autre exercice physique.

omega seamaster olympic games north corea collection

Le boîtier en acier de 39.5mm abrite un mouvement Master Chronometer 8800. Ce calibre certifié chronomètre garantit 55 heures de réserve de marche à la Seamaster.

L’engagement d’Omega en tant que chronométreur officiel court jusqu’en 2032. C’est ce chiffre qui a été retenu pour la production du nombre d’exemplaires de chaque couleur. À noter, au dos des montres, sur un anneau anodisé sont inscrites toutes les villes hôtes qui ont jalonné l’histoire olympique d’Omega de 1932 à 2028.

Prix: 5’000 CHF

Par Dan Diaconu

Précédent

JAEGER-LECOULTRE – POLARIS CHRONOGRAPH

Suivant

MONTBLANC – GEOSPHERE